Amandine

Après des années passées en tant que travailleuse sociale dans le champ de l’insertion, Amandine réalise sa reconversion professionnelle. Son voyage initiatique en Asie du Sud-Est (2016-2017) a été une révélation. Après un volontariat en centre de Yoga et une formation en massage traditionnel Thaï à la Wat Po Medecine School de Bangkok, c’est le retour en France. Elle suit alors une formation Yoga Alliance Dharma Yoga, et décroche également son diplôme universitaire de Yoga adapté (2020). Elle intervient dans des structures sanitaires et sociales (hébergement d’urgence, associations, etc.), dans des clubs sportifs (Domyos) ainsi qu’en milieu hospitalier (EPSM de Lille). Dès le mois de mai, elle accompagne les patients du centre de réhabilitation respiratoire de l’hôpital de la Louvière , les aidant d’outils yogiques face à leurs affections respiratoires. Ses atouts ? Une approche holistique de la discipline, des protocoles adaptés à des publics spécifiques (maladies auto-immunes, affections ostéo-articulaires, troubles anxieux, addictions…). Son objectif : utiliser ses compétences en yoga traditionnel, en yoga adapté et en massage traditionnel Thaï pour offrir à tou.te.s la possibilité d’accéder au mieux-être et à un meilleure santé.

Darya

À l’âge de 16 ans, Darya se tourne vers le hatha yoga afin de corriger une scoliose.
Depuis l’adolescence, le yoga lui apporte l’équilibre dont elle a besoin, entre l’écoute respectueuse de l’individu et la gestion du stress et des émotions. Elle suit la formation en trois ans de Virender Kumar Harit puis de Marie-Dominique Servat qui travaille auprès de personnes souffrant d’insuffisances respiratoires.
Souhaitant développer un enseignement du yoga tourné vers l’accompagnement thérapeutique, Darya intègre l’Institut de Yoga Thérapie. Aujourd’hui, en plus du Centre de réhabilitation respiratoire de l’hôpital de la Louvière, elle accompagne des personnes souffrant de cancers, de maladies auto-immunes, d’affections ostéo-articulaires, de troubles digestifs et neurologiques ainsi que des personnes en pré- et postopératoire. Son objectif ? Aider les élèves à (re)devenir des acteurs à part entière de leur santé et à retrouver confiance en leurs possibilités. La non-violence, l’acceptation et l’écoute du ressenti de l’élève sont au cœur de son enseignement.