Suivez Les Yogis :

La respiration dans le yoga

Apprendre à gérer ses angoisses durant le confinement

Enfermé, dérogation, 1h maximum, petits espaces, manque de lumière, pas de balcon, journal télévisé triste, courses, faire à manger et bis repetita… et bis repetita.

C’est anxiogène n’est-ce pas ? Tout à fait d’accord avec vous ! Ce que nous vivons actuellement a de quoi nous rendre angoissé, stressé. Mais que diable ! Ne subissons plus ce pessimisme ambiant !

 

Plusieurs outils sont à notre disposition pour combattre cette morosité durant ce confinement : la communication avec ses proches, l’entraide entre voisins, l’art, l’alc… qui a dit l’alcool ?, peignez, dessinez, faites des mood boards, des vision boards ! Et avez-vous pensé au… yoga ? 

 

C’est LA pratique idéale pour lutter contre ces satanées angoisses. Pourquoi ? Tout simplement parce que le yoga va vous aider à canaliser toutes les informations qui transitent par votre mental, et vous savez qu’elles sont nombreuses. Entre la nature de ces infos et le flux gigantesque en lui-même, votre mental subit, se fatigue et s’use. Alors comment le yoga va vous faire parvenir à cet état de sérénité tant recherché ? Par la respiration mesdames, messieurs, eh oui.

Le yoga et la respiration : les meilleurs alliés

Vous l’aurez peut-être remarqué, nous ne respirons pas comme il le faut. Dans nos sociétés hyperactives, stressantes, qui nous pressent jusqu’à épuisement, notre respiration est courte, saccadée. À force, on ressent une sensation d’étouffement qui nourrit nos angoisses. Quand nous prenons enfin le temps de nous poser, de ralentir notre respiration, on inspire et expire déjà plus profondément. Notez également cette boule au niveau de la poitrine qui apparaît. En vrai, elle n’apparaît pas. Elle est là depuis que vous êtes stressé et se révèle plus intensément parce que vous respirez plus calmement.

« Il est plus facile d’arrêter sa conversation avec les autres qu’avec soi-même. »

Taïkan Jyoji            

 

Voici un exercice simple à effectuer chez vous : 

En position assise ou allongée, dans un contexte calme, fermez les yeux, c’est plus facile pour prendre conscience de sa respiration. Posez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine. Inspirez par le nez en gonflant d’abord votre bas du ventre puis le haut, ensuite la poitrine et sentez votre buste se relever. Pour l’expiration, par la bouche, faites le même chemin en sens inverse. 

 

Dès la première fois, vous sentirez une énorme différence. Ne soyez pas étonné de percevoir des émotions remonter, celles cachées depuis quelque temps derrière vos occupations. Le corps est incroyable de par sa capacité à encaisser un nombre impressionnant d’émotions. Il encaisse mais il ne les supprime pas. Et si vous ne vous en occupez pas, apparaissent les fameux maux psychosomatiques : dos, digestion, peau… 

 

Le yoga pranayama, qui consiste à réguler et à affiner sa respiration, est de plus en plus plébiscité et, vu le contexte, on comprend facilement pourquoi. Dans votre centre Les Yogis, on l’a bien compris, et c’est bien pourquoi nous vous le proposerons dès la fin du confinement !

Une respiration ample et consciente est la clé pour accéder à un mental maîtrisé

Deuxième exercice dans lequel vous allez accompagner votre respiration par une posture (asana) élaborée.

Dès votre réveil, installez-vous dans un endroit espacé. Placez vos mains jointes au niveau de votre cœur et expirez. Sur l’inspiration, étirez votre corps vers le haut et l’arrière, en gardant les bras et les jambes tendus. Sur l’expiration, penchez-vous vers l’avant, votre tête doit toucher (ou s’approcher un maximum de) vos genoux. Placez vos mains de chaque côté des pieds. Prenez votre temps puis tendez votre jambe droite vers l’arrière et ensuite la gauche. Restez un peu en position « pompe » le menton vers l’avant. Puis basculez votre tête entre vos bras tendus et formez un A en levant vos fesses. Levez et tendez la jambe droite puis venez la placer, pliée, sous votre poitrine. Votre front vient doucement se poser sur le sol. Redressez-vous en reprenant la position A puis faites de même avec la jambe gauche. Progressivement, adoptez la position de l’enfant. Orienté vers la gauche, appuyez-vous sur votre jambe droite pliée pendant que votre jambe gauche est étendue derrière vous, genou à terre. Vos deux bras se tendent vers le haut. Faites de même et changez de côté en prenant appui au sol avec vos mains et reprenez votre position initiale.

Votre centre Les Yogis, votre cocon et votre guide

Si vous réussissez à reproduire un ou plusieurs de ces exercices, vous allez percevoir l’immense différence entre le vous d’avant et de maintenant. Vous allez assimiler très vite à quel point la respiration est LE moteur de notre bien-être. Comme c’est un moteur, il faut aussi le nourrir d’autres éléments comme une bonne alimentation, une attitude respectueuse envers soi, les autres, la terre et l’univers. 

Votre centre Les Yogis vous accompagne et vous guidera tout au long de votre pratique pour que vous trouviez votre propre équilibre, que vous vous trouviez enfin !

 

N’hésitez pas à consulter nos offres et horaires de cours !

Et à nous suivre sur Facebook et Instagram !